Derniers sujets
» Témoignages ...
Mer 18 Mai - 20:43 par Joëlle

» Enquête sur l'information reçue avant l'implantation des prothèses mammaires
Ven 13 Mai - 11:16 par chouchou

» frais de déplacements
Dim 22 Nov - 17:50 par chouchou

» Var matin
Dim 2 Fév - 17:32 par Joëlle

» une question
Lun 27 Jan - 12:38 par Marie-Line

» Envoyé spécial
Mar 12 Nov - 9:55 par chouchou

» 90 minutes d'enquêtes
Mer 31 Juil - 21:29 par chouchou

» France 3 vendredi 21 juin 2013
Sam 22 Juin - 11:23 par chouchou

» Magazine de la santé
Lun 27 Mai - 11:43 par Joëlle

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher






Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


En Suisse aussi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En Suisse aussi!

Message par Joëlle le Lun 31 Jan - 16:56

Suisse
Près de 280 Suissesses se sont fait implanter des prothèses mammaires défectueuses de la société française PIP
31.01.2011 12:45 - mise à jour: 13:21
Au moins 280 femmes en Suisse se sont fait implanter des prothèses mammaires défectueuses de la société française PIP, surtout dans des cantons romands. Swissmedic a confirmé lundi l'ordre de grandeur révélé par l'émission "On en parle" de la Radio suisse romande. L'autorité de contrôle a contacté tous les médecins concernés, mais ne recommande pas pour l'heure aux patientes de se faire enlever préventivement ces implants. Des analyses sont en cours. La France avait retiré en mars 2010 les prothèses en gel de silicone de Poly implant prothèse (PIP). Ces implants ont davantage de risques de se rompre.
avatar
Joëlle

Messages : 5025
Date d'inscription : 19/09/2010
Age : 61
Localisation : Moret-sur-Loing

http://porteuses-de-protheses-mammaires-pip.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse aussi!

Message par Joëlle le Lun 31 Jan - 17:00

Le scandale des prothèses mammaires PIP
Au moins 280 femmes en Suisse sont victimes de la fraude à grande échelle de la société française Poly Implant Prothèses, fabricante de prothèses mammaires en silicone. Johanna Commenge lève le voile sur les pratiques de cette société qui, pour faire d'avantage de profit, a rempli ses implants d'un gel 5 fois moins cher que celui conforme à la réglementation européenne.
Dimanche, 30 janvier 2011 à 11:25

Le taux de rupture des implants mammaires fabriqués par la société PIP est 2 fois plus important que chez les autres fabricants. [Benko Zsolt - Fotolia]
Sur le même sujet
L'Association de défense des porteuses de prothèses de la marque P.I.P
Infos pratiques sur le forum de l'association de défense des porteuses de prothèses P.I.P
Le communiqué de Swissmedic du 06 avril 2010
Le communiqué del’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé
Société Suisse de Chirurgie Plastique, Reconstructive et Esthétique
Le Mouvement de Défense des Femmes Porteuses d’Implants et de Prothèses
PIP a fait pour la première fois les gros titres de la presse française au printemps 2010 car les autorités de santé de l'hexagone découvrent que le silicone utilisé par l'entreprise n'était pas conforme à celui qu'elle déclarait. Il s'agit d'un gel de silicone destiné à l'industrie et non pas à un usage médical. En Suisse, l'affaire n'a fait quasiment aucun bruit…
Fin mars 2010, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé retire du marché et rappel toutes les prothèses mammaires en gel de silicone de la marque Poly Implant Prothèse. Entre 35 000 à 40 000 femmes sont concernées en France. En Suisse, on dénombre actuellement 280 femmes dont dans la grande majorité a été opérée en suisse romande dans 2 centres. Un chiffre établi sur la base de la déclaration volontaire de 8 médecins qui se sont annoncés aux autorités après avoir été informé par leur association professionnelle. Mais, tous les médecins susceptibles d'avoir mis des prothèses PIP en Suisse ne sont pas membres de la Société suisse de chirurgie plastique reconstructive et esthétique…
L'indemnisation des femmes lésées ne sera pas simple, d'autant que la société PIP est en faillite et que son assurance ne payera rien puisqu'il s'agit d'une fraude. Les femmes porteuses de ces implants peuvent contacter l'association de défense des porteuses de prothèses PIP en France.
En Suisse, la prise en charge financière des femmes qui doivent enlever leurs implants n'est actuellement que partielle étant donné que l'assurance de base rembourse uniquement les opérations sur des femmes qui présentent - en raison de la rupture de leur prothèse - une capsulite fibreuse importante. L'explantation est couverte par l'assurance de base mais les nouveaux implants et/ou la reconstruction ne sont pas pris en charge.

http://www.rsr.ch/#/la-1ere/programmes/on-en-parle/2928013-le-scandale-des-protheses-mammaires-pip.html
avatar
Joëlle

Messages : 5025
Date d'inscription : 19/09/2010
Age : 61
Localisation : Moret-sur-Loing

http://porteuses-de-protheses-mammaires-pip.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse aussi!

Message par Joëlle le Lun 31 Jan - 17:03

280 femmes ont reçu des prothèses mammaires défectueuses en Suisse

Par ats - Mis en ligne le 31.01.2011 à 13:37

Au moins 280 femmes en Suisse se sont fait implanter des prothèses mammaires défectueuses de la société française PIP, surtout dans des cantons romands. Swissmedic ne recommande toutefois pas pour l'heure aux patientes concernées de se faire enlever préventivement ces implants.
Interrogée ce lundi par l'ATS, Isabel Scuntaro, porte-parole de Swissmedic, a confirmé l'ordre de grandeur révélé par l'émission "On en parle" de la Radio suisse romande (RSR). "Nous avons contacté tous les médecins concernés et leur avons vivement conseillé de prendre contact avec les patientes" afin de convenir d'un suivi médical. Huit médecins ont utilisé ces produits.
L'Agence française des produits de santé avait annoncé en mars 2010 le retrait du marché et le rappel de prothèses mammaires en gel de silicone de la société Poly implant prothèse (PIP). Ces implants ont davantage de risques de se rompre que les autres prothèses.
35'000 femmes touchées en France

Le fabricant avait utilisé un gel de silicone différent de celui qu'il avait déclaré lors de la mise sur le marché du produit. Entre 35'000 à 40'000 femmes sont concernées en France. La société PIP n'a pas de distributeur en Suisse. Mais les médecins ont pu importer directement les prothèses.
Swissmedic ne conseille pas pour le moment de retirer préventivement et de remplacer les implants qui seraient encore intacts. Une telle intervention peut aussi entraîner des complications, précise sa porte-parole. Mais l'Institut suisse des produits thérapeutiques pourrait changer ses recommandations si les analyses en cours décelaient des substances problématiques.
En revanche, si l'implant se déchire, il faut les faire enlever. L'assurance maladie de base prend en charge cette intervention et le traitement qui suit. Les mesures préventives ne sont par contre pas remboursées.
avatar
Joëlle

Messages : 5025
Date d'inscription : 19/09/2010
Age : 61
Localisation : Moret-sur-Loing

http://porteuses-de-protheses-mammaires-pip.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Suisse aussi!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum